Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 12:30

Chapitre 9

 

La visite de Villefranche-de-Conflent, ville fortifiée par Vauban (encore lui) était prévue au programme de notre séjour. Nous en avons parcouru les rues pour un shopping éventuel. Toutes les constructions sont en marbre rose, y compris les bordures des trottoirs. Mais comme les faces ne sont pas polies, on le devine à peine. C'est une ville touristique agréable où se côtoient nombre de boutiques occupées par des artistes et artisans en tous genre. Et toutes ces boutiques ont leur enseigne en tôle noire découpée, au-dessus de leurs vitrines.

Les anciennes carrières de marbre qui dominaient la ville ont  prédisposé au choix de ce matériau de construction, et les enseignes sont sans doute un héritage des mines de fer abandonnées.

 

Pour se rendre à Collioure il a suffit de parcourir une centaine de kilomètres en passant de l'attitude  2000 à 0, des toits en ardoises aux tuiles rondes. C'est une petite ville du bord de mer très fréquentée par les touristes. Elle en vaut la peine. Le port, les peintres, les terrasses de restaurants sont là pour les satisfaire.

Collioure est à ranger dans les bons souvenirs.

À bientôt.

Georges

mp.jpeg

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 20:24

 

"Il me semble qu’ils fabriquent des escaliers plus durs qu’autrefois.
Les marches sont plus hautes, il y en a davantage. En tout cas, il est plus difficile de monter deux marches à la fois. Aujourd’hui, je ne peux en prendre qu’une seule.
À noter aussi les petits caractères d’imprimerie qu’ils utilisent maintenant

Les journaux s’éloignent de plus en plus de moi quand je les lis : je dois loucher pour y parvenir. L’autre jour, il m’a presque fallu sortir de la cabine téléphonique pour lire les chiffres inscrits sur les fentes à sous.
Il est ridicule de suggérer qu’une personne de mon âge ait besoin de lunettes, mais la seule autre façon pour moi de savoir les nouvelles est de me les faire lire à haute voix – ce qui ne me satisfait guère, car de nos jours les gens parlent si bas que je ne les entends pas très bien.
Tout est plus éloigné. La distance de ma maison à la gare a doublé, et ils ont ajouté une colline que je n’avais jamais remarquée avant.
En outre, les trains partent plus tôt. J’ai perdu l’habitude de courir pour les attraper, étant donné qu’ils démarrent un peu plus tôt quand j’arrive.
Ils ne prennent pas non plus la même étoffe pour les costumes. Tous mes costumes ont tendance à rétrécir, surtout à la taille. Leurs lacets de chaussures aussi sont plus difficiles à atteindre.
Le temps même change. Il fait froid l’hiver, les étés sont plus chauds. Je voyagerais, si cela n’était pas aussi loin. La neige est plus lourde quand j’essaie de la déblayer. Les courants d’air sont plus forts. Cela doit venir de la façon dont ils fabriquent les fenêtres aujourd’hui.
Les gens sont plus jeunes qu’ils n’étaient quand j’avais leur âge. Je suis allé récemment à une réunion d’anciens de mon université, et j’ai été choqué de voir quels bébés ils admettent comme étudiants. Il faut reconnaître qu’ils ont l’air plus poli que nous ne l’étions ; plusieurs d’entre eux m’ont appelé « monsieur » ; il y en a un qui s’est offert à m’aider pour traverser la rue.
Phénomène parallèle : les gens de mon âge sont plus vieux que moi. Je me rends bien compte que ma génération approche de ce que l’on est convenu d’appeler un certain âge, mais est-ce une raison pour que mes camarades de classe avancent en trébuchant dans un état de sénilité avancée ? Au bar de l’université, ce soir-là, j’ai rencontré un camarade. Il avait tellement changé qu’il ne m'a pas reconnu."
Ah ! La vieillesse...

 

J'ai trouvé ce texte écrit par Philippe Noiret tout-à-fait remarquable car il démontre comment nous considérons la vieillesse pour les autres et pas pour soi ; en effet, on voit la paille dans l'oeil du voisin, mais pas la poutre dans le sien....

Mais nous n'en sommes pas encore à ce point., mais on s'en rapproche dangereusement. Allez courage.

Anne-Marie

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 07:31

Chapitre 8

 

La visite des caves de Byrrh a été plutôt décevante. Imaginez tout d'abord un hall de gare désaffecté, désert, puis on nous invite à défiler entre des rangées de cuve en chaîne, 600 au total, d'une capacité de 500 à 2500 hectolitres, avec des écriteaux à l'adresse des visiteurs, Birrh, Ambassadeur, Dubonnet, Cinzano, mais la plupart sont vides.

On voit ensuite, sans beaucoup d'intérêt, des cuves en béton qui devait servir à la préparation des aromates : cacao, quinquina, camomille, café, cannelle, écorces d'orange, et fleurs de sureau. En réalité, l'élaboration des apéritifs se fait actuellement dans des cuves en inox inaccessibles au public. Puis on admire le clou de la visite : la plus grande cuve en chaîne du monde 10 000 hectolitres, 35 tonnes à vide, mais qui ne sert qu'à ébahir les visiteurs.

Enfin la visite se termine par une dégustation générale, avant de se rendre à la boutique comme il se doit.

Selon toute apparence, ce genre d'apéritif a perdu beaucoup de sa renommée leur indice de notoriété auprès des jeunes est au plus bas. Je me rappelle encore, alors que j'avais quelques années de moins, des grands caractères peints sur les parois des tunnels du métro parisien, qui défilaient devant mes yeux, DUBO DUBON DUBONNET, et qui se répétaient tout le long du parcours.

Mais ça aussi c'est du passé

A bientôt.

Georges

 

caves byrrh illustration

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 16:32

Le décès de Claude Laydu l'auteur de l'émission télé "Bonne nuit les petits" à raviver en moi plein de souvenirs d'enfance. Je pense que je ne suis pas la seule....                                               Amitiés                                                                                                                                                           Christine

nounou10



Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 15:57

Chapitre 7

 

Si près d'Andorre, nous ne pouvions pas nous priver d'y jeter un coup d'oeil. Quelques 90 000 Andorrans établis sur 7 communes, et parlant le catalan, bénéficient de certains avantages : pas d'armée, pas de TVA, et pas d'affranchissement postal entre résidents.

Un évêque espagnol et le président de la république française se partage la suzeraineté de ce petit pays. C'est un paradis fiscal..., surtout pour ceux qui boivent et qui fument. D'ailleurs on n'y pratique une monoculture, celle du tabac.

J'ai déambulé dans un quartier de la capitale, Andorre- la -vieille, sans but précis, et j'ai vu les vitrines avec intérêt, sans plus, car j'avais déjà effectué mes achats de cadeaux à la frontière dans un centre commercial. J'étais  venu en touriste pas pour faire des affaires, d'autant plus que dans ce quartier faut avoir les chevilles très souples pour se maintenir vertical sur les trottoirs en pente.

Dans le domaine historique, le grand Charlemagne a laissé dans le coeur  des Andorrans un souvenir impérissable. Il a dû leur rendre un grand service, mais je ne me rappelle plus lequel. 

A bientôt.

Georges.

 

note de la secrétaire: pour en savoir plus sur le "service" rendu par Charlemagne

cliquer sur le lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l'Andorre

 

 

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 20:21

Merci pour cette jolie musique qui nous fait revivre ce film où Antony Quinn  excellait dans son sirtaki.

 

Je ne savais pas que le compositeur de cette musique entraînante vient de mourir. Heureusement qu'il y en a qui voyagent....  et nous instruisent.

Anne-Marie

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 06:48

Chapitre 6

 

Dans le Parc de Régional que nous avons traversé, les chevaux d'élevage sont en totale liberté. Chaque étalon à son harem et son territoire. Et gare aux ruades qui cabossent les carrosseries en cas d'affrontement entre deux étalons.

Car, ils sont partout, dans les prés, et même dans les parkings au milieu des voitures (comme le montre la photo). Sur les routes, où ils broutent les bords herbeux gorgés de sel suite au salage en hiver, ils barrent le passage aux voitures avec nonchalance, sans empressement.

Néanmoins leur zone d'habitat est délimitée par la mise en place, sur les routes d'accès, de " passages canadiens" constitués d'une fosse creusée sous des barres transversales, que les piétons et véhicules peuvent franchir, mais sur lesquels les animaux refusent de poser les pattes.

Les bovins sont quelquefois mêlés aux chevaux et aux ânes même s'ils sont moins familiers, ils gardent leurs distances. Et il n'est pas recommandé de traverser un troupeau, car les vaches, plus que les taureaux, sont dans ce cas de figure, particulièrement agressives.

J'ai beaucoup apprécié cette vie semi- sauvage dans un cadre naturel, tellement différente d'une existence citadine.

À bientôt.

Georges

mp 1

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 09:28

Chapitre cinq

 

La flore pyrénéenne sauvage est exubérante en cette saison.Des genêts d'Espagne en massif bas, arrondis, d'un jaune soutenu, des tapis de marguerites, des lupins géants, de la lavande, des coquelicots, du lin bleu, des anémones à fleurs de narcisse, des rhododendrons blancs et rouges, et bien d'autres fleurs dont je n'ai pas retenu les noms.

Les bords de route et les prés très rocailleux étaient parsemés de tapis colorés et ensoleillés du plus bel effet. C'était une renaissance éblouissante après 150 jours de gel comme tous les ans. C'est aussi le paradis des ramasseurs de champignons.

Nous avons observé dans une zone restreinte que les piquets de parc étaient taillés dans du granit. Ceux qui parmi nous avaient pratiqué l'élevage de bovins en sont restés pantois.

Autrefois, les carrières de granit étaient florissantes, et les tailleurs de pierre constituaient une corporation respectée. Il en est resté des souvenirs indestructibles de leur savoir-faire.

 

À bientôt.

Georges

flore-01p7120016.1252308152.thumbnail

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 08:02

IMGP0929.JPG

En ce 24 juillet, à 10 heures du matin, il n'est effectivement  pas trop tard pour avoir une pensée pour les Christine et les Christianes qui se reconnaîtrons j'en suis sôr. Je pense notamment à Christine, la fille de Georges que je salue et bien sûr à Christiane , la femme à Jean que j'ai eu l'occasion de bécoter ce matin au réveil., je vous envoie

pour vous deux ainsi qu'aux autres ces photos de fleurs des Jardins de Giverny.

 

IMGP0882.JPGBonne fête et gros bisous.

 

Jean

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:11

Jean,

A la suite d'une conversation ce jour avec Jean-Marie, je reviens sur ton article du 21  mai  dont le titre est repris ci-dessus.

Jean-Marie peut consulter le blog, mais suite à un problème technique, ne peut rédiger de nouveaux articles. Il aimerait que tu nous racontes ce que tu as vécu pendant la  période d'occupation  allemande en Belgique. Tu étais trop jeune pour peut-être avoir des souvenirs précis, mais comment a été vécue cette période par les gens du nord de la France (Belgique et Pays-Bas). Jean-Marie a discuté de ces évènements avec des gens du sud et aimerait comparer.

Allez, tu as la parole ! Merci pour nous.

Anne-Marie

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article

Présentation

Combien sommes nous

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Recherche

Regarder la TV sur votre PC

link  . CLic sur "link" et vous regardez la TV sans antenne sur votre PC

SUPER,EXTRA,GENIAL . Essayez ( juste un conseil : laissez passer la pub ).
Et puis pour lire certaines chaines ,  téléchargez  :VLC MEDIA PLAYER
 (

click sur AIDE ET CONFIGURATION )

Archives