Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 18:27

IMG 0236  

                                                          

  Tunis … 1952 

   

   Dans la clarté ensoleillée, 

     Le cri d’appel du muezzin 

     Ouvre la porte du matin. 

     La ville blanche, sous le ciel bleu, 

      Appelle Dieu de tous ses vœux.

  

Et puis la vie reprend son cours,              

Par les ruelles, la foule accourt.

Les places accueillent les étals

Aux belles couleurs végétales.
Un brouhaha monte dans l’air,

Chacun décrit son éventaire.

          

Sur les terrasses des cafés maures,  

 La darbouka se fait sonore.
 Devant le thé et le képhir,

 Montent les voix et le sabir.

 Sur les pavés, les sabots claquent.
 La foule s’écarte comme un ressac,

 Et la calèche se faufile

 Sous les regards parfois hostiles.

 

 Les formes blanches des haïks,

 Malgré des rythmes cadencés,

 Le tintamarre et la musique,

Semblent glisser sur la chaussée.

 Il est midi et la chaleur,

 Des marchandages, calme l’ardeur.
 Le bruit s’affaisse lentement,

 Plus un appel, ni boniment.
 La médina, sous le soleil,

 Devient secrète et s’ensommeille

 Jusqu’à l’appel du cri d’airain

 Lancé, le soir, comme un refrain.

 

 

Jean-Claude Imbach

(1er prix du concours de poésie de mars 2006)

 

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 22:01

INSOMNIE

 

Beaucoup de mes contemporains souffrent d’insomnie.

Heureusement, la science vient à leur secours et ils pourront cueillir, moyennant finances, les fruits juteux de la Recherche et de ses blouses blanches penchées sur leurs microscopes et leurs paillasses de laboratoires.

Pilules, poudres, gouttes, tisanes, nous avons le choix.

Chacun de nous a sa préférence et ajoute personnellement sa méthode infaillible.

Hier soir, en ce qui me concerne, j’ai pris une pilule « d’euphytose » recommandée à une amie de ma femme par le Kiné du mari d’une autre amie qui se fait triturer par ledit Kiné (vous me suivez ?).

Donc, à l’heure dite, la pilule à base de plantes (ça paraît plus anodin) était en train de répandre ses bienfaits dans mon organisme.

Comme tous les soirs, une fois au lit : lecture d’un chapitre d’un Maigret. Ce rituel terminé, j’éteins, m’allonge et tire le drap sous mon menton. Je ferme les yeux avec volupté puisque ce n’est que provisoire et je me blottis dans les doux bras de Morphée. C’est une belle fille, je vous le concède, mais capricieuse, capricieuse au possible !...

Ma joue me gratte, je remonte une main et contente ma joue. Ma main replonge ; puis c’est au tour de l’aile du nez qui me picote. La main remonte, ressort du drap, frictionne la zone, puis replonge.

-         Je me souviens que demain, il faudra graisser la serrure du portail.

-         Bon ! tu verras demain, dors, que j’me dis …

A côté de moi, la respiration de Ghislaine est un délice de régularité. Elle dort, elle

- Bon ! Allez, endors-toi ! Facile à dire !

Méthode Coué : oubli de soi, mais pas des autres. Je m’agace, je m’agite, il ne le faut pas, il ne le faut pas !

Je change de méthode : un mouton, deux moutons, trois moutons … deux cent douze moutons … cinq cent quinze moutons … six cents moutons …

Mais qu’est-ce qui me prend ? Le fisc va mettre son nez dans mes affaires ; tous ces moutons ne sont pas décomptés !

« Arrête les moutons ; pense à autre chose. Mais c’est, bien sûr, le voyage en Béarn. Oui, c’est ça, va pour le Béarn. » …

Nous arrivons bientôt. Le GPS me guide :

-         à 300 mètres tournez à gauche, m’avertit « la Dame qui parle au tableau de bord »

-         maintenant, tournez à gauche.

Je tourne comme demandé si gentiment, j’accélère, mais pas longtemps ; une courbe, et le pied droit sur le frein, je ralentis et je stoppe. Là, devant nous, une mer laineuse : des moutons par milliers. Le berger, bâton et béret basque, donne des ordres à ses chiens. Mais la route est entièrement occupée par le troupeau.

Je reste ébahi par cette marée d’animaux bêlant. Mains sur le volant, je sens mes paupières qui se ferment. Je pose mon front sur mes mains et je m’endors …

 

Le bruit des anneaux du rideau sur la tringle de bois me tire de mon sommeil. Ghislaine est là, debout, habillée. Elle ouvre la fenêtre.

-         « Allez, debout, la journée s’annonce bien … Viens voir comme la mer est belle ! Elle moutonne !...

 

JCI - 12 janvier 2011

 

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 17:12

 

Je ne dirai pas que le décès a quelquefois du bon...... Je ne sais pas si Michel LOIGNON verra depuis l'au-delà les commentaires suscités par l'annonce de son décès, mais personnellement en sa mémoire, cela aura eu au moins le mérite de faire réagir certains d'entre vous sur le blog.

 

De plus, Jean Le Corre aura constaté que les Anciens Industriels de LU sont fidèles même après tant d'années....

 

Sujet moins triste -

 

Le début de l'année s'avère encourageant pour septembre malgré un départ plus qu'hésitant.

A bientôt pour la suite.

Anne-Marie

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 18:04

J' ai connu Michel LOIGNON alors qu'il travaillait au laboratoire d'Athis Mons. Lors de notre première rencontre, il m'avait été présenté comme un puits de sciences. Son domaine d'activité n'étant pas le mien, je n'était pas apte à juger objectivement. Mais les entretiens que nous avions en se retrouvant quelquefois au restaurant d'entreprise, m'ont inciter à le penser.

Lorsqu'il a appris ma mise à la retraite à 65 ans, il a réalisé qu'il lui fallait l'envisager pour lui-même à brève échéance. Et alors que nous conversions au téléphone, j'ai ressenti chez lui un profond découragement qui lui ont fait prononcer des mots grossiers pour qualifier sa future existence. La grossièreté ne lui ressemblais pourtant pas.  

J'espère qu'il a quand même apprécié la douceur de vivre de sa retraite et que sa fin a été douce, elle aussi.

Je le connaissais peu, mais j'avais beaucoup d'estime pour lui.

Amitiés

A bientôt

Georges

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 17:06

 

Jean parle des statistiques concernant les accidents mortels sur les routes en 2010 qui sont en baisse.

 

Pour ne pas quitter ce sujet macabre  des décès, je voulais faire part à ceux qui l'avait connu du départ  de Michel LOIGNON  qui travaillait au labo Recherche d'Athis. Il est décédé fin novembre 2010 et avait 82 ans.

 

 

Navrée pour des sujets qui peuvent laisser certains indifférents...

 

Michel LOIGNON aurait dû écrire des livres, Jean-Claude Mazeau nous a relaté sa facilité d'écriture.

J'avais apprécié personnellement sa gentillesse quand je suis arrivée à Athis même s'il m'impressionnait avec sa blouse blanche, il me faisait penser à un "vieux" docteur alors qu'il m'appelait sa petite-fille.

Encore une page d'Athis qui est tournée !

 

Sans nostalgie,

Anne-Marie

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 12:43

J'ai entendu ce matin qu'il y avait eu beucoup moins de morts sur nos routes et je m'en réjouis même si cela me laisse une impression désagréable de ramener cela à des pourcentages de morts. Tant mieux pour ceux qui y ont échappé et nos condoléances aux familles frappées par ces pertes.

Nos gouvernants ont évidemment toutes les raisons de se réjouir surtout quand on explique cela par la présence des radars, la peur de perdre des points et les contraventions qui rendent les conducteurs plus raisonnables.

Ces bons chiffres, enfin moins mauvais, ont sans doute dû être également influencés par les intempéries de décembre. Tous ces véhicules bloqués pendant  des heures riquaient évidemment très peu d'augmenter le nombre de morts sur les routes, si ce n'est de froid. Bien au contraire on risquait peut-être plus de donner naissance à de jeunes bébés tant les attentes étaient parfois de longue durée.

Ils nous reste donc à féliciter les responsables qui avaient omis de prévoir en temps voulu les moyens de rendre les routes praticables. plus rapidement

 

Mon article est peut-être un peu macabre mais est-ce anormal lorsque l'on parle de mort sur nos routes.

 

JJB

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 18:11

Me voici face à l'écran de l'ordinateur, un vrai tableau de bord ...

 

Devant tous ces hiéroglyphes j'ai l'impression d'être au commande d'un boïng . Alors je rêve que je décolle (j'ai bien dis décolle) brroum brroum ..., je coupe les moteurs, silence ... écoute ... rien, ! juste le léger sifflement de l'air sur la carlingue.

 

Je transperce les nuages et hop  "le soleil brille, brille, brille" pourtant, pas de pont de la rivière Kwaï en vue. C'est la jungle dense et verdoyante qui recouvre la terre, là ,juste en-dessous.

 

La flèche à droite, et voilà, demi tour ; avec les ciseaux, par contre,  je me méfie, ça me couperait peut-être les gaz .

 

Il est temps de penser à redescendre, soyons sérieux , oui mais, comment faire ?

 

Chouette une flèche vers le bas :  "effacer la colonne" dit-elle, c'est quoi la colonne ?

 

Adieu le Béarn en septembre ou alors j'y vais de suite. Attends, attends c'est où le Sud ?

 

Et merde ! à cette altitude personne pour me renseigner.

 

J'éternue, ça me réveille et je me retrouve dans mon lit .

 

C'était qu'and même un beau voyage.   

 

1508057757J.C.I.

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 13:33

Parlons médecine

Un médecin dit à son patient :

"A partir d'aujourdhui, vous n'achetez plus de médicaments. Aucun."

"Ah bon ! Cela veut dire que je suis guéri."

"Non, c'est parce qu'hier, je me suis engueulé avec le pharmacien."

Au revoir

Georges         

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 11:07

BONNE ANNEE 2011 , pour vous tous , santé , joie , bonheur .

Et le reste en prime 

Richard-Jeannine

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 09:49

Je viens de mettre pied à terre après mon ultime balade vélocipédique et quotidienne de l'année 2010. Question santé oblige surtout en cette période de repas copieux et bien arrosés. Bel exploit, Quarante minutes pour parcourir 20 km de sur place en consomant de l'ordre de 300 calories avec une fréquence de pédalage de 80 coups par minute. Ce n'est évidemment un exploit que pour moi, d'autres trouveront cela banal, et ce à juste titre.

Voilà pour ce qui en est des jambes.

Autre exploit, c'est de tenir le coup pendant quarante minutes dans le même paysage. Le compteur a beau simulé des côtes pénibles, des faux plats face au vent ou des descentes vertigineuses mais cela n'en est pas moins monotone. J'ai essayé de m'accompagner de musique mais le tyhme ne correspond pas toujours aux difficultés présentées par le programme. Il en est d'ailleurs de même avec les écrans paysagers dont n'est pas muni mon vélo d'intérieur.

Il ne me reste donc qu'à me reporter sur mon sport favori, le rêve et la réflexion et pour une fois sans éprouver le sentiment de paresse.

J'en suis donc maintenant rendu à me trouver en face de mon PC, prêt à écrire mon dernier article sur le blog, ........ du moins pour cette année 2010 et vous conter le sujet de mes réflexions.

 

Je sais qu'en fin d'année, la coutume veut que l'on envoie nos voeux tous azimuths et c'est ce que j'ai fait comme tout un chacun et comme chaque année. " Bonne et heureuse année, bonheur santé et prospérité"

 

Je sais aussi malheureusement que ces voeux formulés, bien que sincères, ne seront pas mis à profit de la même façon par tout le monde, Bonheur, santé et prospérité ne sont souvent pas mieux répartis que liberté, égalité et fraternité? Certains sont frappés par des ennuis de santé, financiers, de travail ou de voisinage ou que sais-encore et ce ne sont pas nos voeux de début d'année qui les solutionneront.Vous me trouvere peut-être pessimiste, et poutant,

 

Je sais aussi que la notion de bonheur, de santé et de prospérité, dépend beaucoup de nous-même et de notre état d'esprit.

 

C'est pour cela que je formulerai mes voeux de la façon suivante:

 

Je souhaite à tous d'avoir la capacité et la volonté de toujours positiver car je reste convaincu qu'il y a toujours quelque chose de positif qui se cache dans toute situation.

Je souhaite à tous de trouver le courage et l'entourage susceptibles de lutter contre toutes les difficultés.

Je souhaite à tous de faire fi de toute idée de rancune afin de vivre dans les meilleures conditions avec son entourage.

Je souhaites à tous de profiter au maximum de la compagnie de sa famille et de ses amis.

Je souhaite à tous de se donner à fond dans ce qu'il entreprendra.

Pour répondre enfin au mieux aux notions de bonheur, santé et prospérité, je souhaite à tous de faire preuve d'amour et d'humour.

 

J'emballe tout cela et l'envoie à tous ceux qui auront envie de se prendre en charge.

 

Bonne Année. 

 

Jean

 

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article

Présentation

Combien sommes nous

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Recherche

Regarder la TV sur votre PC

link  . CLic sur "link" et vous regardez la TV sans antenne sur votre PC

SUPER,EXTRA,GENIAL . Essayez ( juste un conseil : laissez passer la pub ).
Et puis pour lire certaines chaines ,  téléchargez  :VLC MEDIA PLAYER
 (

click sur AIDE ET CONFIGURATION )

Archives