Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 12:51

JEAN-BIERE avait laissé son cheval chez le DOC'T, un petit gars toujours en blouse blanche . Il lui avait demandé une révision des 8 ans :les dents , les fers ceux du coté du dos , un coup de brossage et de polissage , et une finition à la cire . Le Gars pour se simplifier la tache avait monté une installation avec des rondins de sapins .Il suffisait qu'il place le cheval sur un chariot de récupération de la guerre de sécession et il ouvrait le robinet d'un tuyau qui plongeait dans son puit . IL avait mis ensuite des brosses en crain juste derriere . Les chevaux aimaient ce genre de nettoyage ,  ils en riaient et nombreux s'étaient passer l'adresse : MORs'AUDOS.La demi-journé devait suffire en principe .
Le soleil frappait fort sur le village , un petit vent soufflait dans la grand rue entrainant le sable sur les bottes de notre ami
Tiens se dit JEAN-BIERE , en levant les yeux ,ils ont remis la roue de SALOOM ,c'est quand meme plus chouette . Arrivant au parking des chevaux il croisa un gars aux cheveux tres longs , les mains pleines  de couleurs . Il était a quatre pattes comme ses chevaux ,attachés et broutant un ballotin de paille .Il dessinait sur le sol des scénes de batailles , en bas, comme pour marquer son territoire ,il signait R. LADBIERE .
JEAN_BIERE poussa les deux demis ROUES du saloom , comme a son habitude c'etait complet . A une des tables quatre gars tous habillés pareil,  en jaune rayé de noir , jouaient avec des cartes . L'un montrait  aux autres comment tricher pour gagner beaucoup d'argent . En fait  c'etait LU'h qui avait expliqué le principe à DD FOIRETOUT .Il avait compris , malin comme il était , que les cartes etaient ordonnées ; apres l'AS de TREFLE venait le 4 de COEUR , puis Le 7 de PIQUE ,le 10 de CARREAU et ainsi de suite . Chacune des valeurs était augmenté de 3 et les couleurs se suivaient toujours dans le meme ordre TREFLE,COEUR,PIQUE ,CARREAU . cela faisait comme une boucle sans fin , un circuit fermé comme sur une piste de rodeo . " Tu vois disait il à DD FOIRETOUT , il suffit de demander à un couillon de choisir une carte parmi l'éventail placé sur le zinc  et de parier avec lui 10 dollars . Ensuite le tricheur affirme qu'il va deviner la carte choisie . L'autre n'en croyant rien met le billet sur le comptoir  . Notre tricheur coupe le jeu juste à l'endroit précis on l'autre andouille a pris sa carte ,il place la moitié supérieure des cartes sur l'autre moitié et il suffit qu'il regarde discretement la carte du desous ; Il sait de suite qu'en ajoutant 3 il a le nom exact la carte choisie ,et ça marche à tous les coups ." DD FOIRETOUT n'en revenait pas se demandant ce que faisait ce LU'h derrière un comptoir .JEAN -BIERE avait commandé une KWAK ,tout en dégustant il observait autour de lui . Au fond , le pianiste composait accompagné d'un petit jeune , chemise à carreaux avec franges , jeans taille basse gros ceinturon , une guitare en bandoulière . Une jeune femme ressemblant à Lady KAKA , vétue de toutes les couleurs vives de l'arc en ciel apres avoir décorée le mur , accrochait en son milieu et face au piano un grand drap blanc .A une autre table BILL PORTE ou plutot GATES ,avait installé sa curieuse machine , importée de son bureau de poste

" Dis moi pourquoi font ils tout cela demanda JEAN-BIERE à LU'h? "

" j'ai organisé une soirée , mais c'est une surprise pour DD FOURETOUX, il vient ce soir nous présenter sa MEUF. J'ai embauché six magnifiques filles , tu les verras bientot , elles sont canon ( de fusil : un jeu de mots pour les non initiés ) , Des jambes j'en rougis dis le chinois . Tu verras elle sont en train de répéter une nouvelle danse que DD FOURETOUT a deja vu en traversant l' ATLANTIQUE : le FRENCH CANCAN . Si cela fait un malheur , le patron mettra cela à l'affiche quand les DI's viendront te construire ta BRASSERIE "

" Mais le pianiste , et le jeune , BILL , ce drap , qu"est ce qu'il mijote aussi ton patron , demanda JEAN-BIERE ."

" C'est une idée du jeune homme . BILL fait comme s'il envoyait un télégramme;pendant ce temps là le pianiste joue , et le jeune guitariste plaque par dessus la melodie quelques accords . Toute la salle peut alors lire ce qui est écrit et si l HOEGAARDEN fait son effet ; les gars vont tous ce mettre à chanter. Qu'en penses tu de l'idée du gosse .?" Le patron dit meme qu'il y croit dur comme fer à cheval il veut  le mettre à la carte du prochain programme .Il m'a glissé à l'oreille , je te le dis mais ne le dis à personne , que c'est de l'or en baton et pas n'importe quel or de l'or 18 CARATS

" Ah repris JEAN-BIERE  : affaires , affaires , de l'or à 18 CARATS OK OK , je vois , je vois ."Pas de petits profits .

Une forte odeur de cigare ou plutot de barreau de rocking chair parfumait les environs du zinc . Un type , pas du coin ,avait débarqué là , un drole de chapeau plat enfoncé sur les oreilles , enveloppé dans un gros manteau de cuir de vache marron sans taches ,il devait avoir froid car autour du cou pendait une écharpe . A ses pieds une sorte de valise noire déformée . Il s'enfilait une ALSACIENNE SANS CULOTTE , une BIERE que le patron avait fait venir par le dernier train , BIERE venant disait t'il d'un village qui devait s'appeler Mulhouse  .

JEAN-BIERE avait quelque chose qui lui prenait la tete depuis pas mal de temps . N'en pouvant plus de ruminer cela seul il se déçida de le partager avec le chinois.

" Dis moi LU'h si les DI's arrivaient bientot et qu'ils aient besoin de main d'oeuvre ou iraient t'ils dormir ?"

LU'h se mit alors à expliquer que ce n'était pas un souci pour le village.
"Tu vois , des que ton projet fut connu , une trainée de poudre se mis a faire le tour du centre et des environs. Bien sur cela donna des idées à certains . Notre maire JEAN-MARC un HEROS de la dernière guerre des plaines du SUD a négocier avec notre curé le PERE NO et ils veulent construire comme un sorte de SALOOM mais avec des chambres . Ils ont  anticipé et deja investi chez le menuisier qui fait les BIERES ,ILs ont meme trouvé un nom : Le MAIRE-CURE

L'odeur du cigare devenait de plus en plus difficile à supporter pour JEAN-BIERE

Les danseuses étaient en place. Le chinois avait raison elles étaient presque nues , des jambes longues ,fines , rosées ,des MISS quoi . Quelques vieux tiraient la langue , pas de soif  plutot d'excitation . JEAN-BIERE repris la conversation ave LU'h

"DD FOIRETOUT m'a dit l'autre jour qu'il y avait un gars dans l'équipe des DI's qui ne portait pas d'armes sur lui,ici il va se faire flinguer au premier pet ."

LU'h essuyait devant lui le zinc ou avait débordé une STELLA ARTOIS servi pour l'inconnu au chapeau plat  tout en s'adressant à JEAN-BIERE " 

"De ce que m'en a dit DD FOIRETOUT ,le gars est assez grand , des cheveux blancs , et des lunettes d'écailles confortablement posées sur le nez . Aux dernières nouvelles il boitait et s'appuyait sur une canne de couleur noire ,et c'est vrai ,sur lui il a bien des balles dans son ceinturon mais elle ne sont pas comme les notres , elles sont blanches et rondes ."

" Et tu crois que c'est avec cela qu'il va se défendre ? ."

Le chinois avait balancé son torchon humide sur son épaule et rangé son éponge sous le comptoir.

" DD FOIRETOUT  m'a raconté quand il est allé sur le vieux continent  et ça je veux bien le croire , qu'il a parcouru une ville dont je n'est pas retenue le nom sauf celui de la rue principale car cela m'a fait bien rire : LES CHAMPS A LIZIER  elle était remplie de fientes de pigeons . Au fond de cette grande rue il y avait une sorte de derrick et autour volait le plus gros  des pigeons  , et bien  bon ,là je parle sous le controle de DD FOIRETOUX .

Notre gars attendit que le pigeon se tourna et à plus de 200 pieds , prenant son temps , mis la balle à terre et la frappa avec sa canne . Il atteignit le trou en un coup , une performance parait t'il . Alors un duel à 10 metres  le gars d'en face n'a pas le temps de dégainer , il est mort . Pauvre pigeon , il vole maintenant avec une balle dans le trou.c'est de la que vient ,parait il , le terme trou de balle

La musique jouait fort , le pianiste avait beaucoup de mal à enchainer les compositions avec le jeune guitariste et chauffer les filles avec un air entrainant. C'est là que DD FOIRETOUT entra , une mine dépitée il avait reçu des nouvelles de l'ancien continent .
" Désolé JEAN-BIERE , ils ne peuvent pas se libérer , trop pris par ailleurs "

" Merde " se dit en lui meme le PERE NO qui etait juste là par hasard , " il va falloir reduire la voilure " Faudra passer de 100 à 50 chambres

D'un coup le salon devenait bien triste pour JEAN-BIERE , lui qui avait fait de nombreux projets

" Tu sais LU'h je n'ai plus besoin de mon terrain maintenant si tu le veux je te le donne "

LU'h depuis longtemps espérait avoir son chez soi un jour , il travaillait dur au saloom pour cela , mais il avait aussi un reve celui de faire une grande baraque peinte en rouge afin de recevoir tous ses amis qui comme lui calculaient, philosophaient ;Ce LU'h , puit de SCIENCES comme disait JEAN-BIERE en avait trouvé l'adresse et provocateur le chinois l'avait baptisée SCIENCES PEAUX ' ROUGES , bien sur pour que personne n'en oublie la couleur .
JEAN-BIERRE salua LU'h et sortit pour filer découragé , chercher son cheval chez le DOC'T  . Un dernier coup d'oeil à la pancarte du SALOOM et d'un pas lourd il se rendit directement chez MOR's AUDOS . Il récupéra son cheval qui était comme neuf, le DOC't lui avait mis des clous brillants .La demi-journée avançait et JEAN -BIERE sans attendre avait décidé de partir car plus rien ne le retenait ici.
En tournant au bout de la grande rue il jeta un dernier clin d'oeil LU'h allait lui manquait DD FOURETOUT aussi . Deux petites filles qui riaient couraient apres un petit chien noir au museau blanc .

 

Ce n'est que quelques années plus tard , en écoutant une radio grésillante diffusée par des hauts parleurs qu'il entendit le nom de ce petit village du KANSAS. Et la radio disait , et la radio disait , un truc qui ........

Un certain RIKE ou non un certain IKE y etait né

En realité ce IKE s'appelait DWIGHT EISENHOWER et dans ce village on n'avait tout inventé .Sauf qu'il n'y avait toujours pas de BRASSERIE.

FIN

Richard

 

Tout cela n'était qu'imagination , y compris les personnages , et si certains ont pensé se reconnaitre c'etait pure coincidence . J'espère n'avoir blessé personne  Un dernier mot  par contre :  le GENERAL EISENHOWER est bien nè dans le KANSAS


 


 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lulu
commenter cet article

commentaires

Présentation

Combien sommes nous

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Recherche

Regarder la TV sur votre PC

link  . CLic sur "link" et vous regardez la TV sans antenne sur votre PC

SUPER,EXTRA,GENIAL . Essayez ( juste un conseil : laissez passer la pub ).
Et puis pour lire certaines chaines ,  téléchargez  :VLC MEDIA PLAYER
 (

click sur AIDE ET CONFIGURATION )

Archives